Sartène

Le Parc Naturel et sentier botanique D’Olva à Sartène

Le Parc Naturel et sentier botanique D’Olva
Adresse : Route de la Castagna 20100 Sartène
Téléphone : 06-11-75-29-64
Site internet : http://www.parc-animalier-corse.com

Horaires en Saison :
– 1er Juillet – 31 Août : ouvert 7 jours / 7 de 9h30 à 19h00.
– du 10 au 30 juin et du 1er au 15 septembre : horaires d’ouverture disponibles sur simple appel au 0611752964 ou sur l’onglet “nouvelles” de ce site.

Le reste de l’année :
– Pendant les vacances scolaires : de 10h à 17h tous les jours excepté le lundi.
– Hors vacances scolaires et hors saison: ouvert tous les week-end et jours fériés (hormis 25/12, 1er/01) de 10h à 17h, ainsi que plusieurs jours de la semaine (à consulter sur notre messagerie téléphonique au 06 11 75 29 64)

Tarifs des Entrées :

– Adultes ( à partir de 18 ans) : 7,50€
– Enfants de moins de 4 ans : gratuit
– Enfants à partir de 4 ans et de moins de 18 ans : 5€

Tarifs des Baptêmes à Poneys :

– Petit tour (5 minutes environs) : 3,50€
– Grand tour (15 minutes environs) : 5.00€

Au Parc Naturel d’Olva, on peut faire connaissance en quelques heures avec les plus belles essences d’arbres Corses et les animaux domestiques de ce pays.

Parc animalier :
Les animaux qui vivent à Olva évoluent dans un cadre naturel de 22 hectares, en réalité dans leur propre environnement. Ici, pas de bête en cage ; les ânes, les chevaux galopent en toute liberté ; dans la basse-cour, poules, canards vaquent à leurs affaires ; chèvres et boucs escaladent les amoncellements de rochers et dorment dans les grottes qu’ils recèlent. Le temps suspend son envol devant les nouveaux nés qui goûtent les joies de leur toute nouvelle vie sous le regard attendri de leur mère.

Jardin botanique :
Oliviers sauvages, chênes-liège, lentisques, bruyères, cistes, immortelles,tout ce qui fait le parfum et la beauté de la Corse émerge ici de chaos granitiques où perchent chèvres et cabris. Un petit parcours botanique y serpente, chaque espèce y est répertoriée et signalée. A mesure que le promeneur y chemine, il prend conscience de l’infinie variété de plantes, arbres, arbustes que recèle le monde dit « sauvage ». On ne se contente pas de désigner les plantes; le visiteur s’engage sur le sentier muni d’une petite fiche où figure la description des végétaux mais aussi leurs multiples usages. Plantes médicinales, aromatiques, plantes liées à des coutumes religieuses ou des rites magiques…. c’est une partie des liens entre la nature et l’homme qui est dévoilée ici.

Texte de Fabienne Maestracci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page